En avant la musique ! (à Prague)

Ecrit par Tom –

Nous avions envie d’y aller depuis déjà quelques mois. Prague est une ville culturellement très riche, possédant des quartiers très typés que l’on peut facilement découvrir le temps d’un week-end prolongé.

Partis tôt de Roissy, nous atterrissons dans la cité des rois de Bohème en fin de matinée. Nous prenons le bus puis le métro jusqu’à la place Namesti Republiki (en centre ville). Notre hôtel, le Kings Court trône sur la place et notre chambre, située sous les toits est immense et domine toute la ville.

Après nous être installés, nous partons à la découverte des alentours. Nous passons devant la maison municipale qui accueille des concerts de musique classique, puis sous la Porte poudrière qui délimite l’entrée dans la vielle ville. Cette dernière, ayant servi de réserve de poudre à canon, est entièrement noire et constitue un bon point de repère.

Nous découvrons tranquillement les petites ruelles bordées de bijouteries commercialisant la spécialité locale: le cristal de Bohème. Arrivés sur la place de la vielle ville, nous admirons l’horloge astronomique dont la légende dit que l’on creva les yeux de l’horloger pour qu’il ne puisse reproduire sa création ailleurs (ça ne rigolait pas trop à l’époque !)…

La visite se poursuit naturellement par la traversée du célèbre pont Charles qui permet de rejoindre la rive du Palais royal.

De l’autre coté du fleuve Vltava (imprononçable pour les français !), nous slalomons entre les voitures de collection rutilantes destinées à amener les touristes au château. Nous entreprenons à pied la montée vers l’enceinte fortifiée qui renferme de nombreux monuments médiévaux.

Nous passons l’après-midi sur place et visitons la cathédrale Saint-Guy, la salle Vladislav et ses voûtes gothiques, la rue de la monnaie composée de minuscules maisons et boutiques où Sophie est obligée de se pencher pour entrer.

En descendant la Vltava vers l’île de Kampa, nous traversons un musée d’art contemporain où nous trouvons les célèbres statues des «pisseurs».

Le soir, nous nous mettons en quête d’un restaurant à proximité de l’hôtel. Nous trouvons par hasard un restaurant italien appartenant à la chaîne tchèque Ambiente et sommes très agréablement surpris par la qualité de la nourriture et du service. Nous testerons durant notre séjour d’autres enseignes de la chaîne (plutôt spécialisée dans la cuisine traditionnelle tchèque).

Le lendemain au petit-déjeuner, nous profitons pleinement du buffet gargantuesque de l’hôtel (le meilleur que nous ayons fait jusqu’alors!). Nous traversons la place pour faire un peu de shopping dans le centre commercial de 4 étages, ouvert même le dimanche.

Un peu plus tard, nous traversons le quartier juif et son cimetière très caractéristique avec ses pierres tombales biseautées et  inclinées. La visite vous coûtera une dizaine d’euros. J’étais venu à Prague sept ou huit ans auparavant et dans mon souvenir, le mur d’enceinte de 3m de haut empêchant les touristes de prendre des photos n’existait pas. Aujourd’hui, les photos sont facturées en complément! (Business is Business !). 

Nous montons ensuite vers le métronome qui surplombe la ville. C’est le rendez-vous préféré des skaters car l’esplanade offre un bitume lisse et une vue magnifique du centre ville.

Nous traversons le parc jusqu’aux jardins Wallenstein avec sa grotte et ses allées de sculptures.

Après un petit Goulash pris sur le pouce, nous prenons le tram pendant 10 minutes pour nous rendre à la tour Petrin, le point culminant de la ville. Nous terminons notre marche en descendant le parc jusqu’au monastère de Strahov où nous profitons du superbe panorama qui s’offre à nous.

Le lendemain avant le retour à Paris, nous nous baladons au soleil dans les rues de la vieille ville et entrons dans les nombreux magasins traditionnels qui la jalonnent. On y trouve divers jouets en bois et des huiles essentielles (très prisées par les japonais !). J’en profite pour acheter un DVD de la petite taupe : un dessin animé tchèque, et le préféré de mon filleul !

Malgré le coté très touristique de cette ville, je reste sur un très bon souvenir de Prague. Il est très agréable de s’y promener. Les amateurs de musique adorerons les 2 ou 3 représentations quotidiennes d’Opéra ou de concerts classiques.

Pour les séjours de plus de 3 jours, prévoir la visite du château de Karlštejn (Karlstein) à 30 kilomètres de Prague: un incontournable!

Nos restaurants préférés:

Notre album photo:

Prague Avr 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.