Sur le lac Titicaca

Écrit par Sophie –

Connaissez vous les différentes particularités du lac Titicaca ?

  • Tout d’abord son nom, qui nous a bien fait rigoler quand nous étions jeune à chaque fois que la maîtresse prononçait le mot Titicaca. En fait, celui-ci signifie Puma de pierre en Aymara.

  • Sa superficie (8 560 km2) fait qu’il est le plus haut lac navigable au monde. Il est de plus, divisé entre le Pérou qui détient 60 % et la Bolivie qui détient 40 %.

  • Et enfin, ses habitants qui se sont installés sur des îles flottantes à plus de 6 kms de Puno (ville située sur les rives du lac côté péruvien)

Côté Péruvien :

A Puno, nous avons pris un bateau pour passer une demi journée sur les îles Uros. L’archipel est composé de 40 îles fabriquées à base de Totora, une sorte de roseau. A l’époque pré inca, les Uros avaient choisis de s’exiler sur des îles flottantes pour pouvoir se déplacer en cas d’attaque. Aujourd’hui ce peuple n’existe plus mais les Aymaras de Puno habitent ces îles pour perpétuer les traditions Uros. Sur place, ils nous ont expliqué comment l’île était construite.

 De retour sur terre ferme, nous avons pu assister pendant 2 jours à la Candelaria (fête de la chandeleur) où les habitants de Puno défilent dans les rues en jouant de la flute de pan et en dansant. Ils rendent hommage toute la nuit à la Mamacha Candelaria, la Vierge de la Chandeleur. Une ambiance géniale !

 

Côté Bolivien :

Nous sommes arrivés de jour sur Copacabana, une petite ville très hippie au bord du lac. De nouveau tous les habitants dansent dans les rues, c’est la fête de la ville. Du port, on peut se rendre sur l’île « Isla del Sol », à 2 heures en bateau pour 25 Bolivianos (2,50 €). Nous y avons passé une journée et une nuit. Le bateau nous a déposé au Nord et nous avons marché, à plus de 4 000 m d’altitude, pendant plus de 3 heures pour rejoindre le Sud. Un peu partout sur l’île, on retrouve des sites archéologiques comme la « Roca Sagrada » une roche sacrée en forme de puma qui faisait parti des 3 lieux sacrés de l’empire Inca. Notre auberge Inka Paccha, dans le petit village de Yumani, n’était pas très luxueuse. Pas d’eau, pas de chauffage et des chambres très basiques. Souffrant du mal de l’altitude, je n’ai pas vraiment pu profiter de la vue splendide sur le lac Titicaca.

Nos albums photos :

TDM Pérou Puno
TDM Bolivie Copacabana

3 Comments

  1. Sophie, c’est super, ce voyage… Tu me fais rêver et voyager dans les pays où j’espère un jour poser les pieds… À moins que le mal d’altitude ne soit pas rédhibitoire :))) Merci pour votre blog, c’est super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.