Besoin d’une bonne douche ! (à Iguaçu)

Écrit par Tom –

Les chutes d’Iguaçu sont situées à proximité de l’intersection des trois frontières brésilienne, argentine et paraguayenne. A quelques kilomètres de là se trouve Itaipu, le second plus grand barrage au monde après celui des 3 gorges en Chine. Nous nous installons du coté brésilien, à Foz de Iguaçu, pendant 3 jours pour visiter les environs.

Le premier contact avec le Brésil se fait un peu dans la douleur. L’autobus paraguayen qui nous amène est sur-climatisé : on gèle ! Il doit faire 15 degrés. Même avec nos polaires, le froid (et le siège cassé…) nous empêchent de fermer l’œil de la nuit.

Arrivés à Iguaçu, les échanges avec les gens sont plus compliqués. Nous ne parlons pas le portugais et même si le lieu est touristique, peu de gens parlent l’espagnol ou l’anglais. Sûrement à cause de la barrière de la langue, le chauffeur du bus municipal oubliera de nous indiquer notre arrêt et cela nous obligera à marcher plus d’une borne, en côte et en plein cagnard, avec tout notre barda sur le dos (ce qui aura le don de rendre Sophie un peu irascible!). Heureusement, l’excellent accueil de Nilson à l’hôtel « Iguassu Central B&B » nous réconciliera avec les brésiliens. La note de 5/5 sur Trip Advisor n’est pas volée ! (cf. bas de page).

Les chutes sont composées de 275 cascades et sont situées à 80 % en Argentine et à 20 % au Brésil. Il est possible de les visiter des 2 cotés. Le coté brésilien (plus reposant) offre une meilleure vue d’ensemble et le coté argentin permet d’évoluer sur 3 niveaux au cœur des chutes.

Nilson nous propose de nous joindre à un groupe de touristes de l’hôtel et de louer un van avec chauffeur pour nous rendre du coté argentin. Cela s’avérera très intéressant car le chauffeur s’occupera de toutes les formalités douanières et bénéficiera d’un coupe file à la frontière. Nous sommes sur les lieux en 45 minutes alors que ceux qui ont voulu le faire en solo auront la mésaventure d’être bloqués quelques heures à la douane et de faire le trajet pour rien.

Samedi, nous commençons la visite des chutes du coté argentin avec un tour en bateau qui nous permet de voir les chutes de tellement prés que la douche est garantie ! Avec le climat tropical, c’est finalement très agréable et notre seul regret est de ne pas avoir mis notre maillot de bain.

Alors que tout le monde est euphorique, sur le siège devant nous, un israélien se fait piquer au bras et désigne quelque chose sur le plancher du bateau : un scorpion ! Le pilote l’écrase et l’observe pour l’identifier. Espèce inconnue. On s’inquiète pour lui et après quelques minutes tout paraît bien aller. Résultat : une belle frayeur et une belle piqûre. En voilà un qui n’est pas prêt d’oublier son escapade amazonienne !

Le niveau intermédiaire est très agréable car il permet d’apprécier la puissance des chutes à mi-hauteur. Nous nous y promenons quelques heures. Le niveau supérieur offre une très belle vue d’ensemble des chutes et de la foret tropicale environnante. Des passerelles permettent de se rendre juste au dessus de la cascade la plus impressionnante appelée « la gorge du diable ». Des millions de mètres cubes d’eau se déversent dans une gorge de 90 m de haut dans un bruit assourdissant.

Sur le chemin et à quelques mètres de celle-ci, un caïman se prélasse au soleil à peine perturbé par le passage des touristes et par la visite d’un énorme poisson chat aussi gros que lui.

Dimanche, nous nous rendons du coté brésilien. Le parc est plus petit et une matinée suffit pour voir les différents panoramas. Il offre une meilleure vue d’ensemble que du coté argentin.

A quelques centaines de mètres de l’entrée des chutes se trouve un autre parc : celui des oiseaux. Il regroupe de nombreuses espèces locales comme les toucans, ou d’autres originaires d’Amérique du Sud. Son originalité est que les visiteurs peuvent se promener à l’intérieur des volières et être au plus prés des volatiles. Cela restera pour nous une expérience inoubliable.

Nous quittons Foz de Iguaçu, direction Sao Paulo, émerveillés par ce que nous avons vus.

Notre hôtel préféré :

 Iguassu Central B&B – Avenida Juscelino Kubitschek, 853 – Foz de Iguaçu

Super accueil et très bons conseils. Chambre spacieuse avec clim.

Notre album photo :

TDM Brésil Iguaçu

4 Comments

  1. Que dire, c’est très beau… Reportage préféré de Cédric qui n’a pas voulu que je fasse un parallèle avec ma douche de ce matin !!!

  2. Vous faites des envieux avec ces paysages superbes et vous nous parlez de maillots de bain alors que nous venons d’essuyer une énième tempête de neige.Profitez en bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.