Au Nord de l’île du Sud

Écrit par Sophie –

Le passage du Nord au Sud en Ferry sur l’Interislanders dure 3 heures. Sur le chemin, on peut apercevoir quelques dauphins. Nous traversons les Charlotte Sounds avant d’arriver à Picton. Nous sommes maintenant sur l’île du Sud. Nous prenons la route direction Nelson pour nous renseigner des activités à faire dans le coin.

Proche de là se trouve le parc d’Abel Tasman, réputé pour ces forêts tropicales et ces fonds de mer turquoises. Le truc à faire sur place c’est le Kayak de mer. Nous réservons donc sur le champ notre kayak pour le lendemain.

En attendant, nous allons découvrir le parc à pied. Une petite rando de 5 heures au départ de Marahau nous fait longer le bord de mer. Les paysages sont de plus en plus beau à mesure que nous avançons dans le parc. Nous pique-niquons sur une plage où l’eau est transparente. Le sandwich de Tom est dérobé par une mouette alors qu’il a le dos tourné. J’éclate de rire !

Le lendemain matin, nous prenons possession de notre kayak après une bonne heure de formation. L’eau est très calme et nous sommes presque tout seuls en mer. Nous longeons la côte pour profiter des fonds marins peu profonds. Nous déjeunons seuls sur île, accessible par bateau uniquement. C’est un vrai paradis. Puis nous nous dirigeons vers la colonie d’otaries qui se trouve sur l’île d’Adele. Quelques coups de pagaies plus tard, nous voilà au beau milieu de la mer et à une dizaine de mètres des otaries. Les plus jeunes sont très joueuses, s’approchent puis passent en dessous de notre kayak. Elles sont adorables.

A seulement quelques mètres de notre kayak

Nous les quittons pour aller nous poser sur une plage paradisiaque de l’île, où une fois de plus, nous sommes seuls. Mais pas vraiment, car les otaries sont là aussi ! 🙂

Ces quelques jours à Abel Tasman étaient relaxants, et le soleil nous a fait du bien. Maintenant, nous devons reprendre la route pour descendre au Sud en longeant la côte Ouest.

Premier arrêt, le cap Foulwind, où nous apercevons une colonie de Kekeno (phoques). Là j’apprends que les phoques peuvent dormir sous l’eau et remontent à la surface toutes les 30 minutes pour reprendre leur respiration sans même se réveiller. Impressionnante la nature quand même !

Puis un arrêt aux fameux « Pancakes Rocks », des formations rocheuses spectaculaires. Ces falaises, au bord de la mer de Tasman, ont été formées par un empilement de coquillages. Le vent et les marées ont fait apparaître celles-ci qui maintenant ressemblent à un tas de crêpes.

Le lendemain, nous partons pour une mini rando qui nous emmène au pied d’un premier glacier, le Franz Josef qui mesure 12 km de long. Comparé avec le Perito Moreno que nous avions vu en Argentine le mois dernier, le Franz Josef est bien évidemment plus petit mais nous pouvons l’approcher de très près. A une vingtaine de kilomètres de là se trouve un deuxième glacier, le Fox. Une marche d’une heure nous permet de nous approcher aussi de cette masse de glace. Ces 2 glaciers sont dans une phase d’avancement malgré le réchauffement climatique. Ils atteignaient la mer de Tasman, il y a plus de 10 000 ans mais ont beaucoup reculé depuis (19km).

Fox Glacier

Fox Glacier

Notre périple dans le Westland se termine à côté de Haast, une petite ville côtière sans trop d’intérêt. Le seul intérêt pour moi c’est d’y trouver des pingouins. En effet, une colonie de pingouins aux yeux jaunes habitent une plage déserte du coin et on peut apparemment les voir à la tombée de la nuit. Nous garons le van et partons à travers la forêt pour une marche qui durera 40 minutes avant d’arriver sur cette fameuse plage. Nous faisons en sorte d’être très discrets pour ne pas les effrayer. Arrivé sur la plage, le panorama est magnifique. Le soleil est sur le point de se coucher et les falaises s’illuminent d’un orange éclatant. Mais aucun pingouins en vue. On attend, on se fait piquer par les Sandflies de droite à gauche… puis on rebrousse chemin avant que la nuit tombe. Déçue de ne pas les avoir vu, je me dis que peut être j’aurais une autre chance de les voir sur la côte Est. A suivre !

Belle récompense quand même !

Belle récompense quand même !

Nos albums photos :

TDM NZ Abel Tasman
TDM NZ Westland

3 Comments

    • C’est difficile de répondre car elles sont tellement différentes. Il y a de très beaux paysages sur les 2. Habituellement les gens préfèrent l’île du Sud car elle est plus sauvage, mais au Nord il y a des volcans, les plus grandes villes et il fait plus chaud ! Tu vas rester où en NZ?

      • J’arrivé le 8 décembre donc en été. J’ai vraiment envie d’aller partout! Je pense commencer par l’île du Sud, profiter de l’été car l’hiver il doit faire très froid là-bas! Travailler peut être en peu à Queenstown dans les sports d’extrême, enfin retrouver l’île du Nord et passer l’hiver peut-être à Auckland ou Wellington. Je planifie pas trop à l’avance. Je verrai sur place et au feeling!

        Bonne continuation, vous m’avez fait rêver!!!! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.