Road trip part 2 (Great Ocean Road)

Écrit par Tom –

Avec notre nouveau van, nous voilà partis pour ce qui est le voyage incontournable au départ de Melbourne : la « Great Ocean Road ». Rien que le nom en jette !

Les premiers 70 kilomètres sont un peu ennuyeux car c’est de l’autoroute pour arriver à la cote. Mais dès Torquay, où se trouve le musée international du surf, la route se fait plus sinueuse et nous commençons à longer les plages. Partout, les surfeurs profitent des énormes rouleaux du Pacifique apparemment sans se préoccuper des requins présents dans les eaux. Avec une ou deux attaques par an, le jeu en vaut la chandelle. De mon coté, j’attendrais l’Indonésie avant de m’y remettre !

Au golf d’Anglesea, nous regardons le millier de kangourous qui a élu domicile sur les greens, perturber les golfeurs:) Ici, les lapins sont un peu plus gros que chez nous et on une poche sur le ventre !

Le temps n’est pas au rendez vous. Une petite pluie fine tombe par intermittence et cela nous gâche un peu le voyage. Nous faisons quand même une petite pause pour admirer une chute d’eau d’une trentaine de mètres au milieu de la forêt.

Plus loin, à Kennett River, nous marchons dans une rue bordée d’eucalyptus dans lesquels on peu voir des koalas en liberté. Nous en apercevrons 7, perchés dans leur arbre à quelques mètres de hauteur, en train de se goinfrer de feuilles où en train de digérer. Les koalas passent 19 h par jour à dormir. C’est un coup de chance d’en voir un (un peu) éveillé !

A la sortie d’un virage, dans le crépuscule, je manque de percuter un kangourou qui mangeait tranquillement sur le bas coté. Il a à peine bougé quand il a vu mes phares. Du coup, je lève un peu le pied jusqu’au camping. On ne croise quasiment personne et les villes sont minuscules (composées de 10 maisons au bord de la route). Ce n’est pas le moment d’avoir un accident !

Le lendemain, nous atteignons les 12 apôtres, le clou du spectacle et la fin de notre parcours. Sur 20 kilomètres de cotes de falaises, on peut admirer des formations rocheuses impressionnantes. Grottes, ponts et îlots formés dans la roche par la marée et la houle très fortes à cet endroit.

Le temps ne s’arrangeant pas, nous retournons à Melbourne avec une journée d’avance sur notre planning mais contents d’avoir pu faire ce détour.

Bon plan :

Voir les koalas à Kennett River : Garer la voiture au début de Grey River Road et remonter la route à pied sur une centaine de mètres. Les koalas sont environ à 4 ou 5 mètres de haut. Généralement il y en a un seul par arbre (uniquement dans les eucalyptus).

Notre album photo :

TDM Australie GOR

3 Comments

  1. « Les koalas passent 19 h par jour à dormir. C’est un coup de chance d’en voir un (un peu) éveillé !  »
    Ca alors, mais c’est la banque !
    il faut vous adapter aux coutumes de vos interlocuteurs : calez-vous dans un eucalyptus et prenez le rythme, je suis certain qu’en vous synchronisant parfaitement avec votre voisin, vous serez persuadés – pendant votre période de conscience – que c’est un gros bosseur.
    Souviens-toi Tom, c’est comme ça que nous avons évité la dépression dans des situations où nous avions les mains liées.
    Bisous
    J.

  2. Salut les petits loups.
    Toute la famille se joint à moi pour vous faire de gros bisous. Nous ne sommes pas les meilleurs pour nous manifester mais pensons régulièrement à vous avec un brin d’envie et beaucoup d’admiration. Les filles sont babas !!! Va falloir assurer pour la suite car vous êtes passés à leurs yeux en mode  » super héros ».
    Merci de nous faire partager vos aventures.
    Encore tout plein de bisous et bonne route.
    Alix, Manon, Emma et Paul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.