Après la full moon à Koh Phangan

Écrit par Tom –

Nous quittons Prachuap en train pour nous rendre à Surat Thani, en face des îles Samui. Avec un jeune couple d’allemands routards, nous sommes les seuls occidentaux dans le bus local qui nous emmène à l’hôtel. Les autres ont préféré prendre un taxi.

Il nous faudra environ 1 heure pour parcourir les 20 kilomètres qui nous séparent du centre-ville. Pourquoi construire des gares aussi loin ? Sûrement pour faire fonctionner le business des tuktuk et des taxis, véritable « mafia » dans le pays…

Le soir, nous essayons le marché nocturne de Surat avec ses habituels stands variés et colorés. Comme d’habitude, je m’arrache la langue avec une spicy salad (voir la recette). Pour la véritable version thaï, ajouter une poignée de piments rouges pour le goût et des pattes de poulet pour le croquant !

Le lendemain, nous prenons le bateau pour l’île de Koh Phangan. Comme pour la gare de train, le port est à une heure de bus du centre ville de Surat Thani ! On a choisi la compagnie de bateau la moins chère (Songserm). Le bus qui fait le transfert jusqu’au port n’est pas de toute première jeunesse mais le bateau n’est pas trop mal.

Après 3 heures de navigation calme, nous débarquons enfin. Il fait très beau et surtout très chaud. De nombreux touristes attendent sur le quai : c’est la dernière semaine de la plaine saison et les jeunes repartent après les 3 jours de fête célébrant la pleine lune (full moon party).

Le bungalow que nous avons loué se trouve au Nord de l’île. Avec nos gros sacs, nous sommes contraints de prendre les taxis 4×4 (qui s’en mettent plein les poches au passage; compter 200 baths /pp pour 15 minutes de trajet).

Les petites routes qui bordent la cote sont très pentues. Le paysage qui défile devant nous confirme que nous avons bien fait de venir : les petites criques avec plages de sable blanc et eau turquoise sont nombreuses ici. Haad Salad, la plage où nous nous arrêtons, est réputée pour être l’une des plus belle de l’île.

Notre petit bungalow au confort basique n’est quelques mètres de la mer. Le calme est assuré.

Sophie profite de cette semaine de « vacances » pour s’inscrire à une retraite de Yoga et expérimenter la Detox. Pour explorer les environs, nous louons un scooter pour la semaine.

Cela nous permettra de voir le village de pêcheurs de Chaloklum à quelques kilomètres.

ainsi que la plage de Mae Haad avec la presqu’île de Koh Ma réputée pour ses sites de snorkeling.

J’en profite aussi pour faire des plongées sur l’un des plus beaux spots d’Asie du Sud Est : Sail Rock, un îlot rocheux posé au milieu de la mer. Les fonds peu profonds (30 mètres) sont parsemés de coraux qui abritent de nombreuses espèces de poissons. Station de nettoyage, on peut parfois apercevoir un requin baleine dans le bleu.

Notre emploi du temps n’est pas trop dense et nos journées se limitent à quelques activités : baignade, mise à jour du site, guitare, lecture et sieste dans les hamacs. A la fin de la semaine, nous abandonnons notre « cabanon » pour un hôtel plus luxueux  Un petit plaisir que nous nous offrons pour fêter nos 2 ans de vie commune.

Le dernier jour, nous prenons le scooter après une grosse averse pour aller visiter la plage de Haad Tien. Mauvaise idée ! En bas de la cote très pentue, le scooter se dérobe sur un lit de gravillons. Je perds le contrôle et nous tombons, heureusement à faible vitesse. Nous ne sommes pas blessés. Par contre, le scooter est rayé sur tout le coté droit et on va casquer avec le loueur. (voir un prochain article sur les arnaques).

Après 10 jours passés dans cet endroit très agréable, nous reprenons le bateau en direction de Bangkok puis de Trat. Située à proximité de la frontière cambodgienne de Koh Khong, c’est aussi la ville départ des bateaux pour Koh Chang. Là encore, on aura droit à une autre arnaque maison.

Nos bonnes adresses :

Salad Hut – situé sur la plage de Haad Salad. Hotel avec piscine qui ne compte que 10 chambres bungalows en face de la mer. Très calme et staff très pro. 1400 baths la nuit en basse saison.

Curry – Un restaurant japonais pas cher tenu par Hee, un chef extraordinaire qui court dans tous les sens. Seul pour cuisiner et servir, il se fait parfois aider par les clients ! Il réalise tous ses sushis et makis devant un public conquis. Excellente adresse à ne pas manquer si vous passez par là. Service parfois un peu long…

Notre album photo :

TDM Thailande Ko Phangan
TDM Thaïlande Trat

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.