Du Shaanxi au Shanxi

Écrit par Sophie –

Après 3 petites heures de bus, nous arrivons à Lanzhou – grosse ville sans intérêt. Nous enchaînons le soir même avec un train pour Xi’an en classe « hard seat » qui d’ailleurs porte bien son nom. Les sièges sont durs comme du bois et au bout de 9h de trajet, on est content de descendre.

A Xi’an, notre auberge se situe en plein centre ville. Nous en profitons donc pour visiter les différents quartiers. Le plus dépaysant étant le quartier musulman, où l’on peut se perdre dans les petites rues et où l’on trouve toujours de bonnes petites choses à manger sur les trottoirs.

Cette ville est la capitale de la province du Shaanxi (à ne pas confondre avec le Shanxi que nous visiterons ensuite). Elle est l’une des plus vieilles villes de Chine et possède plus de 3000 ans d’histoire. C’est aussi le point de départ de la fameuse route de la soie qui mène jusqu’en Turquie. On peut apercevoir les remparts qui entourent la ville sur 18kms. Une tour des cloches et une tour aux tambours ont été placées dans l’axe central de la ville. Nous les visitons en un après-midi et assistons à un petit concert de musique traditionnelle en haut de la tour des cloches.

L’attraction principale de Xi’an reste tout de même le site des Terracottas. En 1979, un musée a été construit à l’endroit même où ces milliers de soldats en terre cuites ont été trouvés. Il y aurait plus de 8 000 statues (soldats et chevaux), toutes ayant des traits de visage différents. Ils représenteraient l’armée de l’empereur Qin en 210 BC. Ayant la folie des grandeurs, il décida de faire construire son tombeau en y incluant une reproduction à l’identique de son armée pour le protéger après sa mort. Il aura fallu près de 40 ans et plus de 700 000 hommes pour finir ce chef d’œuvre. Aujourd’hui, environs 2 000 statues ont été déterrées et peuvent être vues dans le plus grand hall du musée. Le hall 1, que nous choisissons de faire en dernier, nous réserve le plus beau spectacle …

ainsi qu’une belle rencontre. Nous croiserons Lalaah une tour-du-mondiste que nous avions rencontré lors de l’apéro voyageur « sur la route en 2013 » à Paris en décembre. Le monde est petit ! Nous passons la soirée avec elle en échangeant nos tuyaux. Nous ferons les mêmes étapes pour rejoindre Pékin. Un défi est donc lancé qu’on nommera bien évidemment « Pékin Express » 🙂

Notre prochain étape : Pingyao, une ville fortifiée datant de la dynastie Ming et Quing. Nous restons 2 jours à nous balader sur les remparts et dans les rues pavées vieilles de plus de 2 700 ans. Une ville musée très agréable et peu fréquentée par les touristes occidentaux. Nous dînons de nouveau avec Lalaah dans un restaurant au cœur de la ville où nous goûtons à des spécialités locales. Notre course vers Pékin continue…

Dernière étape avant de rejoindre la capitale : Datong que nous rejoignons après une dizaine d’heure de train en 3ème classe (les sièges durs ne nous font plus peur – comme diraient les Bicnic, on n’est pas des voyageurs en mousse nous!) Sur place, il y a 2 sites à ne pas manquer.

Les grottes de Yuangang et ses milliers de bouddhas sculptés dans la montagne – le plus haut mesurant près de 17m. C’est ici que nous croiserons encore par hasard Lalaah, qui a pris de l’avance. Va t-elle arriver à Pékin avant nous ?

Nous finissons notre circuit avec le célèbre monastère suspendu qui s’accroche au milieu d’une paroi rocheuse. Construit en 490, il donne l’impression aux visiteurs d’être suspendus dans le vide. Le monastère comporte de nombreuses salles reliées entre elles par des passerelles en bois. Un site impressionnant qui se visite en moins d’une heure.

Nous reprenons aussitôt le train et apprenons que Lalaah est arrivée à Pékin et a remporté le défi ! Bravo !

Nos bonnes adresses (hôtels) :

– A Xi’an – Ancient Youth Hostel : Belle auberge, staff jeune et agréable. 14€/nuit

– A Pingyao – Lao Cheng Gen Homestay : Bien située dans la vieille ville, les quelques chambres de cette auberge familiale donnent sur une cour intérieure magnifique et les chambres sont très typiques. Le propriétaire est adorable. 12€/nuit

Nos albums photos :

TDM Chine Xi’an
TDM Chine Shanxi

One Comment

  1. En effet, vous n’êtes pas des voyageurs en mousse ;-), et nous non plus bien sûr !!
    C’est avec grand plaisir que maintenant revenus à Paris, nous continuons à voyager en vous lisant (surtout quand vous marchez sur nos pas comme ici en Chine !) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.