Chine : Bilan et bons plans

  • 29 jours (et on aurait aimé en avoir le double…)

  • 136 heures dans les transports (71h de bus, 53h de train, 2h de bateau, 8h d’avion et 2h de voiture)

  • 10 photos de nous prises à la demande des chinois

  • 2 repas avec des cuillères et des fourchettes – le reste avec des baguettes

  • 1 Pékin Express perdu 🙂

  • 1 gros coup de cœur !

Ce qu’on a aimé :

  • La beauté des paysages

  • Les monastères et la culture tibétaine

  • Les pandas

  • Le dépaysement total

  • Les plats variés des différentes provinces

  • Pas de différences de prix pour les occidentaux

Ce qu’on a moins aimé :

  • Les gens qui crachent, rotent et se mouchent dans leurs doigts

  • La conduite des chauffeurs de bus

  • Les toilettes communes…

  • Les gens qui doublent dans les files d’attente

  • Les nombreux plats indisponibles dans les menus

  • La cigarette autorisée dans les restaurants et les bars

Les choses qui nous ont parues bizarres :

  • Les bébés sans couches avec un pantalon ouvert

  • Les gens qui hurlent dans les couloirs des hôtels à toute heure

  • La personne au comptoir qui lève la main dans les fast food quand c’est notre tour

  • La visite des musées se fait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

  • Dans les restos Hongkongais de ravioles, les gens lavent leurs baguettes et leurs bols avec l’eau du thé

  • Qu’on veuille toujours nous prendre en photo (mais qu’en font-ils après?)

Infos pratiques :

  • Le visa touriste chinois s’obtient très facilement depuis Hong Kong (Japan travel agency)

  • A Hong Kong – Dans le tram, on monte à l’arrière, descend devant et on paie à la fin

  • Toujours avoir des billets de 1 Yuan pour payer les bus

  • Les trains en Chine (en gare) :

  • Acheter les billets au moins 2 ou 3 jours avant le départ

  • On peut acheter les billets pour n’importe quelle destination même si le trajet n’est pas au départ de cette gare (moyennant une commission de 5 yuans)

  • Réserver vos billets au guichet « foreigner » ou « info » pour avoir une personne qui parle anglais.

  • Dans la catégorie « hard sleeper », les couchettes du haut ont beaucoup moins de place. Préférer celle du bas ou du milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.