Jour de l’an au Rajasthan

Écrit par Tom –

Après avoir vu notre réveillon au Temple d’or d’Amritsar nous passer sous le nez à cause de l’étrange système de réservation des trains indiens, nous partons au Rajasthan un peu dépités.

C’est donc dans un bus couchette local hors d’âge que nous allons à Pushkar le 30 décembre. Un trajet de 16 heures tellement inconfortable que notre dos s’en souviendra pendant plusieurs jours.

Notre bus « Deluxe »

Pushkar est une ville située en bordure du désert et le paysage tranche avec celui de Rishikesh et ses montagnes. Ici tout est radicalement différent. La terre est ocre et poussiéreuse, les hommes arborent des turbans très colorés alors que les femmes portent le voile et d’énormes bracelets en argent aux chevilles. Il n’est pas rare d’apercevoir aussi des caravanes de dromadaires, qui font la réputation de la foire annuelle de la ville.

Pushkar est aussi un lieu de pèlerinage, où chaque hindou doit venir une fois dans sa vie. Dans l’hindouisme, le lac sacré de Pushkar fut crée par le dieu Brahma et il compte de nombreux ghats (escaliers) pour les ablutions et les crémations.

Au détour d’une ruelle nous recroisons par hasard José, le portugais rencontré à Agra. Ensemble, nous allons visiter l’unique temple en Inde consacré au dieu Brahma. Celui-ci n’a rien d’exceptionnel et les gardiens arnaquent les occidentaux avec des vestiaires gratuits à l’entrée, qui deviennent miraculeusement payants quand vous voulez récupérer vos affaires ! Sinon, la balade le long des ghats est plutôt paisible et agréable. On sirote un verre sur une terrasse sur les toits devant le coucher du soleil en attendant la nouvelle année:)

Toujours en bus (mais touristique et donc beaucoup plus confortable cette fois), nous prenons la direction de Johdpur. Nous sommes émerveillés par la forteresse gigantesque de Mehrangarh, incrustée dans la montagne et entourée de milliers de maisons colorées. On adore le charme de la vieille ville où les brahmanes peignent les façades de leur maison en bleu azur.

Vers 15h, nous contournons le palais et nous retrouvons en surplomb des jardins. Là, nous voyons un homme qui lance des morceaux de viande de l’une des tours. Les aigles qui se rassemblent à cet endroit se disputent les appâts en vol. Le gardien nous apprend que depuis des générations, le maharaja emploie sa famille pour nourrir les 500 rapaces. Tous les jours, c’est 3 kilos de viande qui sont ingurgités.

A proximité du fort, le Taj de Jodhpur est aussi une merveille d’architecture en marbre blanc. Lors de notre visite, nous avons la chance de croiser le maharaja et sa cour haute en couleurs. Très élégants, tous portent un turban dont le tissu pend dans le dos. Les indiens jouent les paparazzis.

Udaïpur est la dernière étape de notre séjour au Rajasthan. Elle est connue pour être la ville la plus romantique de la région. Très touristique, les tarifs s’en ressentent aussi. Son immense palais, appelé City palace est une succession de jardins, de cours et de salons.

Il borde un lac paisible où les hôtels de luxe sont légion. Sur le lac, le célèbre Taj Lake Palace d’un blanc éclatant est l’attraction. Pour ma part, je commence à faire une overdose de palais et on fait un break en faisant un cours de cuisine indienne avec Kamu. Elle nous apprend à faire le Thali traditionnel du Nord avec des pakoras, un dahl, un curry d’aubergines et tomates, un Raïta, un mutter pulao, des chapatis et, en dessert, un délicieux Halwa. On repart aussi en sachant faire le Masala Chai, la boisson incontournable indienne.

Nous passons 2 jours tranquilles avant de prendre le dernier train de notre voyage pour Bombay.

Nos bonnes adresses :

  • Hôtel Everest à Pushkar : chambre impeccables (ce qui est rare pour l’Inde). Emplacement en plein cœur de la ville. 7 euros la nuit !
  • Hôtel Castle View : Demander la chambre super deluxe au premier étage. De toute beauté : déco magnifique et vue sur le Fort. 14 euros la nuit avec petit déj. Terrasse sur le toit. Personnel aux petits soins. Un gros coup de cœur !
  • Lotus Café à Udaïpur : très bons plats indiens pas chers et service agréable. Pour déjeuner en terrasse aller au hinglish juste à coté (même propriétaire).

Nos albums photo :

TDM Inde Udaipur

 

TDM Inde Jodhpur

 

TDM Inde Pushkar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.