Un nouveau départ…

Ecrit par Sophie –

Cela fait 4 mois aujourd’hui que nous sommes rentrés de ce voyage au long cours. Alors vous vous demandez peut être comment nous avons vécu notre retour ?

Nos deux premières semaines étaient fortes en émotions avec nos retrouvailles en famille et avec les amis et puis en l’espace de quelques jours, tout est allé très vite… visites d’appart sur Paris, emménagement une semaine plus tard, reprise du travail pour Tom le lendemain, recherche de boulot pour moi et en moins d’un mois nous étions à nouveau dans le train-train quotidien version métro – boulot – dodo !!! Je ne vous mentirai pas, j’ai bien eu un coup de blues après quelques semaines de cette nouvelle routine.

Vivre un rêve, aussi long soit-il, est une expérience hors du commun. Quand on revient en France après un tour du monde, le retour à la réalité peut faire mal.Plus de repères, tout a été balayé. On a vécu comme on le souhaitait, avec d’autres contraintes (bus, avion) certes, mais des contraintes qu’on était prêt à accepter. Et puis, on rentre et on recommence le boulot avec ses horaires, les collègues qui ne comprennent rien à notre aventure, les grèves, le mauvais temps, et le coût exorbitant de la vie… Le rêve s’arrête, et la «réalité» parait bien fade.

Le fait de partir indiquait déjà cette envie de changement mais je ne savais pas encore quoi. J’ai choisi la facilité et me suis replongée dans mon ancien domaine professionnel. J’ai réalisé beaucoup de choses pendant ce voyage mais surtout j’ai compris ce qu’est le bonheur. Une carrière, pourquoi faire? Plus le temps de rien faire et passer à côté de la vie, des gens, d’un plaisir, ou d’un bonheur simple? A moins bien sûr de faire exactement ce que l’on aime… et c’est ce que je compte faire, associer passion et travail.

Alors c’est partir pour une nouvelle aventure qui me ramènera où nous nous étions arrêtés: l’Inde. Pendant 6 semaines, je partirai seule avec mon sac à dos pour me former tout d’abord à la médecine Indienne (l’Ayurvéda) puis à l’Ashtanga Yoga, un stage intensif qui me permettra d’enseigner cette pratique en France à mon retour. Bien sûr je ne pourrai réaliser tout cela sans l’aide de mon chéri qui m’encourage à suivre cette voie. Nous nous retrouverons dans les hauteurs de l’Himalaya pour continuer un bout de chemin ensemble avant rentrer à Paris.

Je vous invite donc à suivre mes aventures sur le site. Départ demain, direction Delhi puis Dharamsala où je resterai un peu plus d’un mois.

3 Comments

  1. Alexis here, croisement d’une journée du côté de Kep, en septembre.
    Si vous n’avez pas dépassé l’âge, je conseille à l’un d’entre vous, probablement Tom, de chercher un VIE en Inde. L’idéal c’est bien sur via une entreprise, mais il y a aussi des associations qui pourraient être intéressantes (micro finance, teaching, etc…). Comme ça tu pourras pratiquer ta passion sur le long terme, et lui aura un boulot. Parfois, il suffit d’essayer.
    http://www.ubifrance.fr/inde/expatriation-stages-emplois.html
    Bonne chance !

  2. Bonne chance pour ton nouveau départ Sophie, félicitation à Tom de t’accompagner dans cette voie et surtout n’omet pas de planifier une visite sur Bourges pour moi à ton retour. Gros bisous, Delphine

  3. C’est évident que le yoga te passionne et je suis d’ailleurs étonnée que tu ne te sois pas formée en Inde quand vous y étiez.
    Vivre de sa passion ou en tout cas faire un métier que l’on aime, c’est juste super ! Crois-moi 😉
    Mon boulot me manque terriblement !
    Je te souhaite bon voyage ma grande, et une bonne formation.

    A bientôt
    Bises
    Jenni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.